Productions d'expositions : Exposition Jeanne Socquet - Les folles


jeanne socquet, event design, designer d’événement, bureau d’étude et de conception, conception 3D,  juko access, juko concept, julien kozlowski, ismail konatè, agence dda, DDA, agence donner des ailes, scénographie, makeover, space makeover, muséographie, expographie, aménagement, bois, menuiserie, art, art contemporain, art numérique, art cybernétique.

jeanne socquet, event design, designer d’événement, bureau d’étude et de conception, conception 3D,  juko access, juko concept, julien kozlowski, ismail konatè, agence dda, DDA, agence donner des ailes, scénographie, makeover, space makeover, muséographie, expographie, aménagement, bois, menuiserie, art, art contemporain, art numérique, art cybernétique.






jeanne socquet, event design, designer d’événement, bureau d’étude et de conception, conception 3D,  juko access, juko concept, julien kozlowski, ismail konatè, agence dda, DDA, agence donner des ailes, scénographie, makeover, space makeover, muséographie, expographie, aménagement, bois, menuiserie, art, art contemporain, art numérique, art cybernétique.


Exposition d'une centaine de toile à l'Espace Christiane Peugeot.

Photos de l'exposition sur ce lien

Le travail de Jeanne Socquet, ici sur le thème de la Folie, a-t-il été utilisé dans le but de dénoncer ce fléau afin que la société le considère enfin ? ou pour mieux exorciser les douleurs de l’artiste, ces blessures intérieures qui tapissent l’âme souvent tourmentée de tout créateur ?
Ces femmes massives, omniprésentes et si tendres qui surgissent sur les toiles comme des êtres isolés mais puissants, existent bien au-delà de notre compréhension, limitée dans une normalité aveugle et craintive.
Il fallait toute l’humanité ,l’amour et le talent sans concession du peintre pour ces femmes souffrantes, et nous voilà saisis devant un sentiment de peur et la sensation de se retrouver perdu et isolé, alors que l'on est dans la réalité de la vie, de ces vies parallèles où la folie n’est plus seulement un mot, mais une échappatoire, une forme d’existence différente.

Peu d’entre-nous en détiennent la clé.
Jeanne Socquet nous ouvre la porte …

Patricia Cadorel – octobre 2012


Jeanne Socquet est l’une des peintres néo-expressionnistes dont l’oeuvre exprime le mieux le malaise de notre société contemporaine. Ses peintures, apparemment répétitives, témoignent de la même visée centrale : le temps humain, la solitude, l’absurdité, la violence, la non communication, la déchéance. Ses personnages sont des figures, des incarnations d’une certaine condition humaine avec ses mythologies et ses métamorphoses. L’artiste trouve dans ces hommes et ces femmes le reflet de son propre isolement, le symbole de cette désaffiliation, de cette condition de paria à laquelle la société d’abondance condamne tous les individus, mais qu’on aime parce que cette solitude enferme ce Moi merveilleux dont on n’a pas fini de faire le tour. Ainsi le peintre découvre en son for intérieur une réalité nouvelle : son isolement est celui de la foule solitaire, et paradoxalement l’introspection de Jeanne Socquet débouche sur un nouveau réalisme. Et pourtant, rien de plaintif dans cette solitude : c’est la solitude de l’homme dans le monde et dans son monde -


Jean-Marie Tasset - critique d'art - Février 2011.


N'hésitez pas à nous contacter pour tous vos projets d'actions culturelles, éducatives et citoyennes.
Contact : contact@donnerdesailes.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire